François de Laval

Évêque visionnaire, audacieux, bâtisseur et … saint !

François de Laval
et Ville de Laval

Érigée en seigneurie et concédée aux Jésuites du Canada, ceux-ci l'ont nommée « île Jésus » lorsqu'ils l'ont reçue en concession de la Compagnie des Cents Associés, en 1638, quatre ans avant la fondation de Montréal.


L’île Jésus n’est qu’une immense forêt. En 1674, le Père Dalmas cartographie une partie du territoire et mentionne la présence de campements indiens sur l’île.


En effet, durant des siècles, les Amérindiens qui descendaient la rivière des Outaouais pour se rendre au fleuve Saint-Laurent empruntaient régulièrement l’un des deux cours d’eau entourant l’île Jésus : la rivière des Prairies, située au sud de l’île, et la rivière St-Jean (des Mille-Îles) au nord.

En 1672, il n'y a qu'une seule exploitation agricole sur l’île, celle du Sieur François Berthelot. Ce domaine seigneurial, situé à la pointe nord-est de l'île, est tenu par Jean Frizon, homme de confiance de l'intendant Jean Talon.


Le 24 avril 1675, Mgr de Laval fait l’acquisition de la seigneurie de l’île Jésus en échange de l’île d’Orléans avec Sieur François Berthelot (1626-1712), conseiller et secrétaire du roi et de ses finances, et pour qui le développement de sa seigneurie ne représentait pas une priorité.


Mgr de Laval cèdera l’île au Séminaire de Québec le 12 avril 1680.


En 1681, l’île dénombre 4 familles, 24 personnes au total, et en 1698, à cause des attaques des Iroquois, il n’en reste que 13. Ces colons apprendront à diversifier leur production et commenceront à faire de l’élevage.


Saint-François-de-Sales, première paroisse créée en 1702, connaît enfin un développement accéléré grâce à la Grande Paix de Montréal signée l’année précédente.

On le retrouve partout !

Armoiries de Ville de Laval, largement inspirées de celles de Mgr de Laval.

En 1965, une loi du gouvernement du Québec força la fusion des cités, villes et villages du territoire de l’île Jésus pour former la deuxième plus grande ville du Québec : Ville de Laval. Avant, ce territoire constituait le comté de Laval, érigé en 1853-1855. Ainsi désigné pour honorer la mémoire de Mgr de Laval, l’un des propriétaires de la seigneurie de l’île Jésus.

Un peu d’histoire…

Chapelle Bienheureux-François-de-Laval

De Laval, Molière, Descartes et les autres

Domaine Maizerets

François de Laval à l’Hôtel du parlement de Québec

François de Laval et l’Immaculée-Conception

François de Laval et le doigt de sainte Anne

François de Laval et le Séminaire de Québec

François de Laval et Michel Sarrazin

François de Laval et Vincent de Paul

François de Laval, enfant de la patrie

François de Laval, meunier

François de Laval, un homme timbré ?

François de Sales et le Séminaire de Québec

François et le Patro Laval

François et le Rocher-Percé

François et le Sacrifice d’Abraham

François et ses successeurs

Habitudes et inventions du temps de François

Ville Laval