François de Laval

Évêque visionnaire, audacieux, bâtisseur et … saint !

Éphémérides

septembre


3 septembre 1680

Décès à Paris du jésuite Paul Ragueneau. On lui doit les Relations de 1645 à 1653 ainsi que le Journal des Jésuites de 1650 à 1653. Mgr de Laval lui avait confié la tâche d’écire la vie de Marie-Catherine de Saint-Augustin.


10 septembre 1636

Décès du père de François de Laval, Hugues de Laval. François a 13 ans.


12 septembre 1657

Monsieur de Queylus, sulpicien, enlève la direction de la paroisse de Québec au père Claude Pijart et se nomme curé.


15 septembre 1663

Mgr de Laval revient de son premier voyage en France. Il était parti depuis le 12 août 1662.


15 septembre 1664

Journée-anniversaire de l’érection de la paroisse de Québec sous le titre de Notre-Dame de l’Immaculée-Conception par Mgr de Laval avec son premier curé, Henri de Bernières.


17 septembre 1660

Marie de l’Incarnation livre ses impressions à son fils, Dom Claude Martin, dans une lettre datée du 17 septembre 1660 : Mgr notre Prélat est tel que je vous l’ai mandé par mes précédentes, savoir très zélé et inflexible ; zélé pour faire observer tout ce qu’il croit devoir augmenter la gloire de Dieu et inflexible pour ne point céder en ce qui est contraire. Je n’ai pas encore vu personne tenir si ferme que lui en ces deux points. C’est un autre saint Thomas de Villeneuve pour la charité et l’humilité, car il se donnerait lui-même pour cela. Il ne réserve pour sa nécessité que le pire. Il est infatigable au travail ; c’est bien l’homme du monde le plus austère et le plus détaché des biens de ce monde. Il donne tout et vit en pauvre; et l’on peut dire avec vérité qu’il a l’esprit de pauvreté. Ce n’est pas lui qui se fera des amis pour s’avancer et pour accroître son revenu; il est mort à tout cela. Peut-être (sans faire tort à sa conduite) que s’il ne l’était pas tant, tout en irait mieux ; car on ne peut rien faire ici sans le secours du temporel. Mais je puis me tromper ; chacun a sa voie pour aller à Dieu. Il pratique cette pauvreté en sa maison, en son vivre, en ses meubles, en ses domestiques. Car il n’a qu’un jardinier qu’il prête aux pauvres gens quand ils en ont besoin et un homme de chambre qui a servi M. de Bernières. Il ne veut qu’une maison d’emprunt, disant que quand il ne faudrait que cinq sols pour lui en faire une, il ne les voudrait pas donner. (…)


18 septembre 1663

Première réunion du Conseil souverain à Québec, institué depuis avril par Louis XIV qui a par la même occasion nommé François de Laval pour y siéger. Cette structure gouvernementale dura jusqu'à la chute de la Nouvelle-France en 1760. Sa dernière réunion a eu lieu le 28 avril 1760. La création de ce conseil signe la fin du contrat de la Compagnie des Cent Associés, qui avait failli, selon les vues royales, à sa tâche d'établir une colonie de peuplement en Amérique.


19 septembre 1658

Le père Pierre-Joseph-Marie Chaumonot est mandaté à Montréal par le gouverneur de Voyer d’Argenson pour « traiter des affaires des Onontagués » (Iroquoïens).


19 septembre 1877

La tombe de Mgr de Laval est retrouvée sous la cathédrale Notre-Dame de Québec à la suite de travaux à la cathédrale. Le tombeau de Mgr de Laval est mis à jour.


21 septembre 1676

Élection du pape Innocent XI, le sixième des 9 papes du vivant de Mgr de Laval.


22 septembre 1653

De Maisonneuve revient de France avec 100 soldats venus principalement du Maine et de l'Anjou pour défendre Montréal contre les Iroquois. À bord du navire se trouve également Marguerite Bourgeoys. Elle dit qu'à Québec « tout est si pauvre que cela fait pitié ».


22 septembre 1890

François de Laval est déclaré vénérable par le pape Léon XIII.

L’abbé Auguste-Honoré Gosselin, curé de Saint-Ferréol, publie une imposante biographie de 1 375 pages en deux volumes sur Mgr de Laval. Après avoir reçu cette œuvre, le pape Léon XIII accepte d’introduire la cause de Mgr de Laval à Rome. Le 22 septembre 1890, il est déclaré vénérable. Les abbés Amédée Gosselin et Georges-Édouard Demers rassemblent l’imposante documentation exigée.


24 septembre 1890

Le pape Léon XIII signe le décret d’introduction de la cause de canonisation de Mgr de Laval déclaré vénérable.


25 septembre 1637

L’évêque d’Évreux, Mgr François de Péricard, vient au secours de sa sœur et nomme son neveu François de Laval, chanoine de sa cathédrale. Cela permet de soutenir financièrement sa sœur, Madame de Péricard, veuve depuis un an, et dont le mari ne lui a laissé que très peu de ressources.


25 septembre 1698

Mgr de Laval et Mgr de Saint-Vallier rédigent une lettre afin d’obtenir de l’aide pour les missions des Tamarois.


27 septembre 1660

Décès de Monsieur Vincent de Paul. François de Laval témoignera le 8 novembre 1702 en faveur de sa béatification.


30 septembre 1675

Début de la construction du Petit Séminaire par Baillif au nord de la cour intérieure.


Recevez l’éphéméride du jour sur :

janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre