François de Laval

Évêque visionnaire, audacieux, bâtisseur et … saint !

De Laval, Molière, Descartes
et les autres...

Qu’ont-ils en commun ?


On le retrouve partout !

Leur formation et leurs études

En effet, toutes ces personnes ont suivi leurs études avec les pères Jésuites. Ces remarquables pédagogues surent attirer à leurs collèges une partie de la noblesse du royaume de France et de nombreux étrangers.


François de Laval , François de Sales, Molière et Descartes ont fréquenté les mêmes institutions: le Collège royal de La Flèche et le Collège de Clermont à Paris.

Jérôme le Royer

Jérôme Le Royer de la Dauversière sera l’un des fondateurs de Ville-Marie (aujourd’hui Montréal), et fondateur de la Congrégation des filles hospitalières de Saint-Joseph (en 1639), destinée aux hôpitaux de la Nouvelle-France


Collège royal de La Flèche à la fin du 17e siècle

François de Sales

François de Sales exerça une influence marquante au sein de l'Église catholique. Quelques mois après son décès , Michelle de Péricard donna son nom à son fils qui deviendra le premier évêque de la Nouvelle-France.

On désigne généralement sous le nom de Ratio Studiorum  (en français : plan des études) le document qui définit les fondements du système éducatif jésuite, paru en 1598, dont le titre complet est Ratio atque Institutio Studiorum Societatis Iesu. Ce programme prévoit, entre autres, trois années de grammaire, une année d’humanités, une année de rhétorique et trois années de philosophie : la logique, la physique où l’on ajoute à La Flèche un enseignement de mathématiques, la métaphysique accompagnée d’un enseignement de morale.

Le Ratio Studiorum

Jean-Félix Picard

Jean-Félix Picard, dit l'abbé Picard, est un astronome et un géodésien français. Il fut le premier à calculer le rayon de la Terre de façon précise.

Marin Mersenne

Marin Mersenne est un religieux français appartenant à l'ordre des Minimes, érudit, mathématicien et philosophe. On lui doit les premières lois de l'acoustique. Il établit en même temps que Galilée la loi de la chute des corps dans le vide.

Descartes

Descartes témoigne : « Encore que mon opinion ne soit pas que toutes les choses qu’on enseigne en philosophie soient aussi vraies que l’Évangile, toutefois, à cause qu’elle est la clé des autres sciences, je crois qu’il est très utile d’en avoir étudié le cours entier, en la façon qu’il s’enseigne dans les écoles des Jésuites, avant qu’on entreprenne d’élever son esprit au- dessus de la pédanterie, pour se faire savant de la bonne sorte. Je dois rendre honneur à nos maîtres de dire qu’il n’y a lieu au monde où je juge qu’elle s’enseigne mieux qu’à La Flèche… Comme il y a quantité de jeunes gens de tous les quartiers de la France, ils y font un certain mélange d’humeur par la conversation les uns des autres, qui leur apprend la même chose que s’ils voyageaient. Enfin l’égalité que les Jésuites mettent entre eux, en ne traitant d’autres façons les plus élevés que les moindres, est une invention extrêmement bonne pour leur ôter la tendresse et les autres défauts qu’ils peuvent avoir acquis par la coutume d’être chéris dans la maison de leurs parents »

Molière

Jean-Baptiste Polequin est un dramaturge auteur de comédies, mais aussi un comédien et chef de troupe de théâtre français qui s'est illustré au début du règne de Louis XIV.


Chapelle Bienheureux-François-de-Laval

De Laval, Molière, Descartes et les autres

Domaine Maizerets

François de Laval à l’Hôtel du parlement de Québec

François de Laval et l’Immaculée-Conception

François de Laval et le doigt de sainte Anne

François de Laval et le Séminaire de Québec

François de Laval et Michel Sarrazin

François de Laval et Vincent de Paul

François de Laval, enfant de la patrie

François de Laval, meunier

François de Laval, un homme timbré ?

François de Sales et le Séminaire de Québec

François et le Patro Laval

François et le Rocher-Percé

François et le Sacrifice d’Abraham

François et ses successeurs

Habitudes et inventions du temps de François

Ville Laval