François de Laval

Évêque visionnaire, audacieux, bâtisseur et … saint !

François de Laval
et le domaine Maizerets

Le Domaine de Maizerets est un parc urbain de 27 hectares situé dans l'arrondissement de Limoilou, de la Ville de Québec. Le domaine comprend notamment 11 km de pistes cyclables, qui se transforment en sentiers de ski de fond et de raquettes en hiver ainsi qu'un arboretum, aménagé en 1997. Le domaine est aujourd'hui géré par une société para-municipale, dont la mission consiste à gérer le parc et à organiser des activités sportives, sociales, scientifiques et culturelles.

On le retrouve partout !

Le domaine est nommé Domaine de Maizerets en 1850, en reconnaissance du rôle du 2e supérieur du Séminaire de Québec, le prêtre Louis Ango de Maizerets, dans l'acquisition de la propriété en 1705 des « terres de la Canardière », propriété de Thomas Doyon. Le Séminaire exploite d'abord la ferme pour nourrir et chauffer le personnel et les élèves, puis transforme partiellement le site en centre de plein air pour les pensionnaires du Petit et du Grand Séminaire à compter de 1777.

Le lieu

Louis Ango de Maizerets (1636-1721) fut un prêtre et un éducateur canadien. Il fut le deuxième supérieur du Séminaire de Québec.


Originaire de Rouen en France, il fut membre de l'Association des Bons Amis et de l'Ermitage de Caen; c'est là que Mgr de Laval le rencontra et se lia d’une grande amitié.


Ordonné prêtre le 29 septembre 1662, il vint à Québec le 15 septembre 1663, lors du deuxième voyage de Mgr de Laval.


Il fut l'un des cinq premiers prêtres qui auront entouré Mgr de Laval.


Il sera directeur du Séminaire et son deuxième supérieur de 1672 à 1673. Il fut de nouveau supérieur de 1683 à 1685, de 1688 à 1693 et enfin de 1698 à 1721, en tout 31 ans de supériorat.


Monsieur de Maizerets fut aussi premier assistant et procureur du diocèse de Québec.


Il assure en plus la direction des écoliers du Petit Séminaire.


Il sera chanoine en 1694, à titre d'archidiacre et de grand chantre de la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec.


Il assurera la fonction de vicaire général auprès de Mgr de Laval et de Mgr de St-Vallier.


Il remplace, en 1683, M. l'abbé Henri de Bernières en qualité de supérieur de l'Hôtel-Dieu de Québec.


Il s'est appliqué à l'éducation de la jeunesse de la Nouvelle-France pendant près de 50 ans.


Il meurt au Séminaire de Québec le 23 avril 1721 à l'âge de 85 ans et trois mois. Il sera inhumé dans la cathédrale.

L'immense propriété ne subit aucune modification jusqu'en 1852, année où commence le morcellement des terres. Le mouvement prend de l'ampleur à partir de 1913, lorsque le développement des paroisses de Saint-Charles de Limoilou et de Giffard amène le Séminaire à vendre une série de lots à bâtir et à céder des terrains pour la construction d'une église et d'un presbytère. C'est sur ces terrains que naît, en 1923, la paroisse de Saint-Pascal-Baylon qui devient plus tard Saint-Pascal-de-Maizerets, puis Bienheureux-François-de-Laval...

L’homme

Ce géant, haut de cinq mètres, a été conçu et créé à l’image de Louis Ango de Maizerets en 2005 lors des fêtes du tricentenaire du domaine.

Le Château du Domaine Maizerets.
Le bâtiment, construit en 1705, a subi de graves dommages au cours du Siège de Québec par les Américains en 1775.

Chapelle Bienheureux-François-de-Laval

De Laval, Molière, Descartes et les autres

Domaine Maizerets

François de Laval à l’Hôtel du parlement de Québec

François de Laval et l’Immaculée-Conception

François de Laval et le doigt de sainte Anne

François de Laval et le Séminaire de Québec

François de Laval et Michel Sarrazin

François de Laval et Vincent de Paul

François de Laval, enfant de la patrie

François de Laval, meunier

François de Laval, un homme timbré ?

François de Sales et le Séminaire de Québec

François et le Patro Laval

François et le Rocher-Percé

François et le Sacrifice d’Abraham

François et ses successeurs

Habitudes et inventions du temps de François

Ville Laval