François de Laval

Évêque visionnaire, audacieux, bâtisseur et … saint !

Éphémérides

juin


1er juin 1681

Mgr de Laval visite pour une sixième fois son diocèse, de Beaupré à Montréal. Il revient à Québec le 11 août.

3 juin 1658

Le pape Alexandre VII signe la bulle nommant François de Laval, évêque de Pétrée, vicaire apostolique en Nouvelle-France.


3 juin 1688

L’évêque démissionnaire, François de Laval, revient de France. C’est sa dernière et neuvième traversée. Il était sur la mer depuis avril.


6 juin 1708

M. de la Colombière prononce l’oraison funèbre d’une grande solennité de Mgr de Laval, 30 jours après son décès, selon la tradition de l’époque. Joseph de la Colombière, prêtre, chanoine, vicaire général, archidiacre, conseiller clerc au Conseil supérieur et grand chantre, avait acquis une renommée comme orateur suite à un sermon célèbre prononcé à Notre-Dame de Québec, le 5 novembre 1690, à l’occasion de la levée du siège de cette ville par Phipps.


9 juin 1652

Décès au couvent d’Orléans en France du père Jean Dolbeau, récollet, celui-là même qui préside, en 1615, la première messe en Nouvelle-France lors de son arrivée avec Champlain et ses hommes. François de Laval a alors 29 ans.


11 juin 1638

Tremblement de terre en Nouvelle-France qui étonne les Amérindiens « de voir leurs plats d'écorce se choquer les uns contre les autres et l'eau sortir de leurs chaudières ». À ce moment, François de Laval, âgé de 15 ans, est au collège de La Flèche.


16 juin 1659

Dans un pays encore à l'état de mission, Mgr de Laval, alors évêque de Pétrée in partibus et vicaire apostolique de la Nouvelle-France, arrive à Québec le 16 juin 1659 après une escale à Percé. Il était parti du port de La Rochelle depuis le 13 avril sur le Sacrifice d’Abraham.


22 juin 1980

Le pape Jean-Paul II béatifie Marie de l’Incarnation, Kateri Tekakwitha et François de Laval.


25 juin 1680

Mgr de Laval approuve un recueil de miracles de l’abbé Thomas Morel, curé à Sainte-Anne du Petit Cap (Sainte-Anne-de-Beaupré). Ce recueil fut le premier publié dans les Relations des Jésuites depuis 1667.


Dans le texte de l’approbation au recueil, Mgr de Laval écrit un témoignage éloquent sur la dévotion à sainte Anne « Rien ne nous a aidés plus efficacement à soutenir le poids de la charge pastorale de cette Église naissante que la dévotion spéciale que portent à sainte Anne tous les habitants de ce pays, dévotion qui, nous l’assurons avec certitude, les distingue de tous les autres peuples. »


25 juin 1908

À l’occasion du deuxième centenaire de la mort de Mgr de Laval, on inaugure au sommet de la Côte-de-la-Montagne, le plus haut monument de la Ville de Québec. Ce monument d’environ 13 mètres est l’œuvre du sculpteur montréalais Louis-Philippe Hébert.


29 juin 1632

Le capitaine Émery de Caen, au service de la Compagnie de Caen, accompagné de son lieutenant, Du Plessis-Bochart, et du jésuite Paul Le Jeune, arrive à Québec et somme les Kirke de se retirer. François de Laval a 9 ans. Cela fait un an qu’il est au Collège de La Flèche, tenu par les pères jésuites.

Paul Le Jeune est nommé supérieur des Jésuites à Québec en 1632. Son premier rapport annuel inaugure la série des Relations des Jésuites, publiées jusqu'en 1673 afin d'attirer des recrues et d'encourager le financement des missions. Le Jeune est l'auteur de 15 numéros des Relations.


Recevez l’éphéméride du jour sur :

janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre