François de Laval

Évêque visionnaire, audacieux, bâtisseur et … saint !

Cause de canonisation

Étape 1 : enquête diocésaine


La première étape a lieu dans le diocèse où est décédé(e) un Serviteur ou une Servante de Dieu.


Elle consiste à recueillir tous les écrits du Serviteur ou de la Servante de Dieu et toute la documentation historique qui permettra d’étudier et de connaître le mieux possible sa vie.


Des témoins directs (de visu) et indirects (ab auditu) sont également interrogés.


Ce matériel est ensuite envoyé à Rome avec, autant que possible, le jugement de deux théologiens sur l’orthodoxie des écrits du Serviteur ou de la Servante de Dieu.

Cheminement vers la canonisation en quatre étapes

2 mai 1880

À la demande de Mgr Elzéar-Alexandre Taschereau, archevêque de Québec, un procès informatif sur la vie et les vertus de François de Laval s’engage.

Étape 2 : l’héroïcité des vertus


La seconde étape se termine par la reconnaissance de l’héroïcité des vertus et donne droit au titre de vénérable.


Lorsque le dossier de l’enquête diocésaine arrive à Rome, il est ouvert officiellement et un expert en droit en étudie la validité.


Il est ensuite confié à l’un des sept rapporteurs. Il s’agit d’historiens qui, avec l’aide de collaborateurs, étudient la documentation et préparent la Positio super virtutibus, c’est-à-dire une biographie historique sur l’héroïcité des vertus du Serviteur ou de la Servante de Dieu.


Cette Positio super virtutibus est ensuite jugée par des experts historiens, puis des théologiens, enfin par les cardinaux et le Pape qui approuve et signe le décret de l’héroïcité des vertus.


Cette étape est importante parce que l’Église déclare ainsi que tel ou tel fidèle défunt peut être donné en exemple aux chrétiens.

Étape 3 : béatification


La troisième étape est celle qui se termine par la béatification.


Elle donne droit au titre de bienheureux ou bienheureuse et au culte public limité à un ou à quelques diocèses ou à la famille religieuse à laquelle appartenait le bienheureux ou la bienheureuse.


Après la reconnaissance de l’héroïcité des vertus il faut, pour être béatifié, que soit reconnu un miracle attribué à l’intercession du vénérable. Il s’agit habituellement d’une guérison, étudiée par une commission de médecins qui ne peuvent expliquer, au stade actuel des connaissances médicales, cette guérison ou sa rapidité. Le cas est également étudié par les théologiens, les cardinaux et le Pape.

Étape 4 : canonisation


Cette étape donne droit au titre de saint ou sainte et permet le culte (messe et office) dans toute l’Église universelle.


Pour arriver à la canonisation, il faut que soit reconnu un miracle obtenu après la béatification ou que le pape  signe un décret  de canonisation équipollente suite aux conclusions d’un rapport  qui vérifie si les trois éléments requis sont présents: la pratique ancienne du culte ; l’attestation constante et commune d’historiens dignes de foi sur les vertus du serviteur de Dieu ; la reconnaissance ininterrompue de faveurs obtenues.


24 septembre 1890

Le pape Léon XIII signe le décret d’introduction de la cause de canonisation de Mgr de Laval déclaré vénérable.


1898-1901

Un nouveau procès demandé par Rome se déroule à Québec.


1933

La cause du vénérable François de Laval est référée à la Section historique de la Congrégation des Rites où de nouvelles recherches sont entreprises.


17 mai 1956

Publication de l’Altera Nova Positio, recueil de documents mettant en relief la vie vertueuse et héroïque de François de Laval préparé par la Section historique de la Congrégation des Rites.


28 février 1960

Le pape Jean XXIII signe le décret d’héroïcité des vertus.

1960-1979

Les évêques du Canada font des demandes répétées auprès du pape pour obtenir la béatification de François de Laval sans examen des miracles.


10 avril 1980

Le cardinal Maurice Roy, archevêque de Québec, annonce la béatification prochaine du vénérable François de Laval.


22 juin 1980

Le pape Jean-Paul II procède à la béatification de François de Laval en la basilique Saint-Pierre-de-Rome. Marie de l’Incarnation et Kateri Tekakwitha sont reconnues bienheureuses au cours de la même cérémonie.

Jacques Lemieux, prêtre

Lexique:

Le titre de Serviteur ou de Servante de Dieu est donné dès qu’on commence à travailler officiellement sur une cause au niveau diocésain.

Héroïcité des vertus: la conformité de cette vie avec l’Évangile et avec le Christ.

Cheminement de la cause de François de Laval

Le 3 avril 2014, le pape François élève François de Laval au rang de saint.


Plus d’information ici : saint François de Laval.



Prières